Votre panier est vide.

|

Maison&Objet 2015 : ouverture vendredi!

Facebook Twitter Pinterest EmailPartager

MontageM&O

Deux fois par an, en janvier et septembre, les professionnels de l’art de vivre, fabricants et distributeurs du monde entier, se donnent rendez-vous à Villepinte. C’est la ruée dès la sortie du RER ! P
endant 5 jours, munie de mon badge, j’arpente les allées, je suis le fil rouge, je fais du networking… De rendez-vous en rendez-vous, je m’inspire et je respire l’air du temps… Et pour ne pas finir les gambettes et le dos en compote, j‘applique à la lettre la recette de Stéphanie : les stilettos oui, à condition de varier les hauteurs en changeant de paires de chaussures chaque jour. C’est, paraît-il, le secret pour parcourir « fraîche et disposée » des dizaines de kilomètres à la recherche des coups de cœur de la saison…

Je m’arrête net devant les chaises d’Alki, si confortables et enveloppantes. Fabriquées en plein sud-ouest dans le respect d’un développement durable. Mais ce n’est pas le moment de s’asseoir…

A 3 mois du Printemps, j’éprouve une grande envie de nature devant les sacs à plantes de BACSAC, dans toutes les couleurs, parfaits pour la cour de l’immeuble, si j’arrive à convaincre la co-pro !

Dans la série des bonnes résolutions, je jette mon dévolu sur les House Case Bensimon. Elles me donnent une folle envie de tout ranger.

Je commande des dizaines de théières en métal de couleur martelé chez Gyokusendo, un fabricant Japonais.

Je rêve devant le nouveau service d’assiettes dessert d’Ibride. A tester chez moi, sur un petit carré « Palais Persan » du Jacquard Français…

J’admire les couverts Eda inspirés de branchages, chez Yamazaki, marque japonaise très respectée.

Je m’arrête comme toujours chez Comingb, une de mes marques préférées d’objets déco et de petit mobilier.

Je fonds littéralement pour la toute nouvelle collection de maille des Ateliers de Boissiers. Et à cette heure-ci je n’ai qu’une envie : me jeter sur leur maxi pouf !

Je craque chez Forestier pour les photophores, notamment ceux de la talentueuse Laurence Brabant. Une touche de poésie quotidienne…

Mais il n’est pas encore temps de m’arrêter ! Un sandwich main droite, une bouteille d’eau main gauche…C’est parti pour le hall 6 :
Comme l’objet mode fait maintenant partie de l’accessoire maison… Concept store oblige ! Je craque pour les chaussettes Bonne Maison…

Je m’évade… Le temps de sentir une bougie parfumée signée Marianne Guédin : « Le surfeur musclé »…Tout un programme !

Bougie

Puis, arrivée dans le hall 3, on m’invite à déguster un thé glacé chez Dammann Frères. Là, j’ai juste envie de rentrer…

damman

Je réussis à éviter le risotto et les bonnes odeurs de cookies qui fleurent un peu partout dans ce hall très gourmet… Maison & Objet ne reste-il pas tout de même le grand salon français de l’art de vivre ?

Laisser un commentaire
Inscrivez-vous à
notre newsletter

Recevez des informations exclusives sur les dernières collections, nos offres et nos événements.
Bon de réduction
Ce site utilise des cookies pour personnaliser votre visite et vous assurer une meilleure expérience. En continuant, vous acceptez notre notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.
Fermer